Education canine à Tournefeuille

Comment être heureux avec son chien ?

Un chiot socialisé

Dès le plus jeune âge, il est de notre responsabilité d’apprendre aux chiots à vivre dans notre société. Cette socialisation doit commencer là où le chiot est né. Par conséquent, il est important de comprendre le milieu de vie du chiot avant de l’adopter dans votre maison pour s’assurer qu’une bonne hygiène et une socialisation commencent. De nombreux éleveurs stimulent les chiots avec du bruit, divers objets et matériaux, désensibilisent les chiots à certaines manipulations et commencent l’apprentissage de la propreté… mais de nombreux éleveurs ne le font pas. Il est important que la socialisation du chiot commence pendant ses deux premiers mois. 

Dès son arrivée à votre domicile, le chiot devra prendre ses marques. Accompagnez-le à la découverte des espaces autorisés de votre maison ou appartement pour une arrivée ZEN. Il est plutôt déconseillé d’inviter tous vos amis le jour de l’arrivée de votre chiot.

Vous devez continuer à socialiser pour que votre chiot puisse rencontrer des gens, des animaux, des bruits, des lumières, etc. Il est important d’acclimater progressivement le chiot à la situation. En tant qu’humains, nous devons être conscients de la difficulté des situations que nous présentons à nos chiots. Il vaut mieux augmenter la bonne expérience en augmentant la difficulté petit à petit. Attention, ce qui est facile pour un chiot peut être difficile pour un autre.

Education chiot intérieur Toulouse Arnaud Maldes
Arnaud Maldes Educateur chiot extérieur Blagnac

Quelques ordres de bases pour éduquer son chien

En tout temps, les chiens apprennent. En effet, votre chien n’apprend pas seulement lorsque vous lui faites faire des exercices. Par exemple, il a peut-être appris que s’il gratte à la porte, vous viendrez lui ouvrir. Ou encore, s’il aboie, votre attention se tourne vers lui. 

En fonction de la conséquence de ses actions, il aura tendance alors à les reproduire ou non. Il est donc nécessaire de prendre cela en considération afin de ne pas renforcer (même involontairement) un comportement, proposé par votre chien, que nous ne souhaitons pas voir se reproduire.  

Aussi, il sera à votre avantage d’initier l’apprentissage des bons comportements à votre chien comme le calme : assis, couché, au panier. De plus, le renforcement du suivi naturel est également essentiel pour préparer l’apprentissage du rappel et la marche en laisse sans tirer.

Les parties de jeu sont de très bons moments pour revoir les ordres appris précédemment. Certains comportements peuvent même être appris en jouant avec votre chiot ou votre chien. De plus, ces jeux vous permettront de créer une merveilleuse complicité avec votre compagnon canin.

Educateur canin Toulouse complicité
Educateur canin Blagnac cours collectifs

Travailler sur les bons et les mauvais comportements canins

En fonction des expériences vécues, nous pouvons nous trouver confrontés au développement de mauvais comportements chez les chiens. Selon leurs sensibilités propres, certains chiens peuvent devenir craintifs, d’autres choisir l’agression comme moyens de se protéger, ou encore d’autres auront du mal à apprendre la solitude. Cela ne veut pas dire que nous sommes fautifs, que les chiens sont têtus, ou que les chiens sont méchants… mais, il est important de prendre du recul afin de pouvoir donner à votre chien ce dont il a besoin.

Il se peut que certaines habitudes de vie encouragent certains mauvais comportements qui peu à peu s’enracinent. Parfois, des événements dans nos vies humaines déclenchent des perturbations chez nos chiens. Ce qui nous affecte les affecte, mais les changements infimes pour nous peuvent aussi être à l’origine de changements dans le comportement de notre chien.

Dans de tels cas, il est préférable d’avoir quelqu’un à vos côtés pour faire face à ces comportements afin que vous puissiez trouver une solution et pouvoir vivre en paix avec votre chien.